JSSJ : 12 numéros… et après ?

JSSJ : 12 issues… what’s next ?

La revue Justice Spatiale / Spatial Justice aura bientôt 10 ans. Les membres du comité de rédaction sont fiers d’une aventure collective qui a permis de multiples échanges, toujours bilingues, avec un lectorat extraordinairement large : plus de 800 000 lecteurs dans le monde entier, pour les 11 numéros publiés (le 12ème est en cours de préparation), tous en accès libre et respectant toujours les critères nécessaires à la garantie de la plus haute qualité scientifique. Au fil des numéros, nous avons proposé diverses formes d’articulation entre mise en ordre scientifique, réflexion critique et positionnement éthique. Tant sur la ville que sur l’environnement, tant sur les modes de gouvernance que sur les systèmes techniques, l’approche menée en termes de justice spatiale a rencontré les attentes de nombreux chercheurs, d’enseignants, de militants et d’acteurs de terrain, ce en France comme à l’international.

Our journal Justice Spatiale / Spatial Justice will soon be 10 years old. The members of the editorial committee are proud they collectively created so many opportunities to engage, always in two languages, with a large public : more than 800,000 readers throughout the world for our 11 issues (the twelth is under preparation), all of them open access and screened according to the most exacting standards. These issues presented different articulations of academic debate, critical thought and ethical stances, regarding cities, the environment, governance, technical systems… The reading in terms of spatial justice proved welcome to many researchers, teachers, activists and local actors, in France and internationally.

L’envie est donc que l’aventure se poursuive. Mais dans le même temps, certaines contraintes sont de plus en plus difficiles à surmonter. En particulier, notre fonctionnement, entièrement basé sur le volontariat et un financement public implicite ou explicite (notre temps d’enseignants-chercheurs pour l’ensemble des tâches à réaliser, les crédits des laboratoires et des universités qui nous permettent d’assurer les traductions des articles), arrive à un point de rupture. Les rédacteurs en chef, après des années d’un travail multiforme et passionnant, ont pris la décision de se retirer et, si possible, de transmettre leurs responsabilités. Nous reviendrons plus longuement et collectivement, dans l’introduction du numéro 12, sur les raisons de cette décision, dont beaucoup nous semblent liées aux transformations récentes de l’univers de la recherche et de l’enseignement supérieur.

We would love for this to keep going. But a number of constraints are increasingly being felt. Our completely voluntary work and implicit public funding (via lecturers’ and professors’ time, support from our research groups and universities to translate papers) are reaching breaking point. The editors, after years of fascinating and ever-changing work, have decided to step down, and if possible hand over their responsibilities. We will write further, in the introduction of our twelth issue, about the reasons for this decision, many of them to do with the recent transformations of our academic world.

Dès lors, deux scénarios sont possibles : l’arrêt définitif de la revue dans les mois à venir, ou bien sa reprise sous la direction d'une nouvelle équipe mobilisée par la thématique de la justice spatiale. C’est bien sûr cette seconde hypothèse que nous souhaiterions voir émerger. Nous faisons donc un appel ouvert pour cette transmission, et sommes prêts à accompagner un processus de transition et transformation de la revue.

There are two options: either the journal could stop completely, or it could be taken over by a new team mobilized around the question of spatial justice. The second is of course the one we favour. This is therefore an open call for a takeover, and we will happily accompany a transition and transformation of the journal.

Si vous souhaitez participer à cette refondation, merci de contacter les actuels rédacteurs en chef de la revue avant la fin du mois de septembre 2017 :

If you would like to play an active part in this new start, please get in touch with the current editors before the end of September 2017 :

Philippe Gervais-Lambony : gervais.lambony@wanadoo.fr

Philippe Gervais-Lambony : gervais.lambony@wanadoo.fr

Aurélie Quentin : o.rel@free.fr

Aurélie Quentin : o.rel@free.fr

Frédéric Dufaux : fdufaux2@wanadoo.fr

Frédéric Dufaux : fdufaux2@wanadoo.fr

Les propositions d'article sont à envoyer
pour le 30 septembre 2017 à

Submit your articles
before September 30th, 2017 to